Accueil > Les avantages > Balade moto > Entre Vienne et Gartempe à moto
Les avantages

Balade moto - Entre Vienne et Gartempe à moto

/Retour à la liste des balades

Entre Vienne et Gartempe à moto

Voici une belle balade en terrain découvert mais cependant bordé en de nombreux endroits par des massifs boisés. Deux cours d'eaux balisent l'itinéraire : la Vienne sur la partie ouest et la Gartempe, à l'est. Ici, vous n'emprunterez que de petites routes bien agréables en été, lorsque les champs ne sont pas moissonnés et que les prairies sont encore vertes. Loin des foules, on en oublierait presque que l'on n'est qu'à une trentaine de kilomètres de Poitiers et de son Futuroscope lorsqu' on atteint Chauvigny. Les inconditionnels de vitesse ne manqueront pas d'aller faire un tour au circuit du Val de Vienne, à Le Vigeant, alors que les motards gourmands profiteront d'une pause pour goûter aux célèbres macarons de Montmorillon.

Montmorillon

Au XIe siècle, le comte du Poitou (également duc d'Aquitaine), craignant de nouvelles invasions, décida de protéger ses frontières en érigeant une forteresse. C'est ainsi que la ville prit sa forme, à flanc de rocher sur la rive gauche de la Gartempe. Aujourd'hui, la cité n'a plus grand-chose d'une place forte. Elle n'en reste pas moins un lieu agréable de villégiature, conjuguant avec bonheur nature, culture et richesse du patrimoine, d'environ 7000 habitants, baigné par les eaux de la Gartempe. Le centre historique est assez facile à visiter à partir du vieux pont. De ce dernier, on profite d'une excellent vue sur l'église Notre-Dame (XIIe siècle). Sur la rive ouest, à partir de la rue Montebello et en direction de la motte féodale, commence la cité de l'Ecrit et des Métiers du Livre, installée depuis 2000 dans le quartier le plus ancien de la ville. C'est ici que l'animation est la plus importante. Plus de vingt boutiques de libraires, bouquinistes et métiers d'art y sont regroupés. En dehors des points déjà cités ci-dessus, on peut aller voir, sur la rive ouest : la maison-Dieu (XIe siècle) et ses divers bâtiments, ainsi que l'église Notre-Dame ; sur la rive est : le vieux palais et l'église Saint-Martial.

EGLISE NOTRE-DAME
Place du Terrier
Dominant la Gartempe, l'église Notre-Dame a été construite en plusieurs étapes, entre le XI et le XIVe siècle. Le décentrement de la nef par rapport au choeur est sans doute dû à la nature du sol. Dans l'abside nord, une Déploration du XIIe siècle est posée sur un autel. Cette terre cuite polychromée était à l'origine dans l'Octogone (maison-Dieu). Dans une chapelle latérale datant du XIXe siècle, une statue de la Vierge considérée comme miraculeuse. Sortie en procession, elle aurait en effet sauvé la ville au XVIIIe siècle, lorsque des blocs de glace menaçaient de détruire le vieux pont et les maisons. Le vitrail de la chapelle illustre cette procession miraculeuse.

MAISON-DIEU
Rue du Séminaire
Ce monastère-hôpital fut fondé au XIIe siècle par Robert, seigneur du Puy, à son retour de Terre sainte, pour accueillir, nourrir et soigner les voyageurs et les malades. Il est devenu petit séminaire au XIXe siècle jusque dans les années soixante, puis maison de retraite jusqu'en 2009. Il regroupe plusieurs monuments à voir ou visiter : l'Octogone (XIIe ? ancienne chapelle funéraire), la chapelle Saint-Laurent (XIIe), le donjon (XIVe), le chauffoir (XVIIe ? destiné à accueillir ceux qui souhaitaient se réchauffer), la grange des dîmes (XVIIe) et les bâtiments monastiques. L'ensemble est classé aux Monuments historiques.

Confolens

Confolens s'est principalement développée autour de sa vieille ville médiévale, située sur la rive droite de la Vienne. A partir du vieux pont, superbe ouvrage en grès daté du XIIIe siècle, il est possible de suivre un chemin balisé à travers les rues et ruelles, parfois pavées, souvent pentues, aux nombreuses maisons à pans de bois. La plus remarquable est celle dite du duc d'Epernon (XVIe), dans la rue du Soleil. Parmi les édifices religieux à découvrir, ne manquez pas l'église Saint-Maxime (XIIIe-XIVe) ni l'ancienne chapelle de la Commanderie (XIIIe), l'une des très rares de l'ordre du Saint-Esprit subsistant en France. Au sommet de la ville, on trouve les vestiges, très arasés, du donjon (XIIe) de l'ancien château.

CHAPELLE DE LA COMMANDERIE
Rue de la Commanderie
Sur les hauteurs de Confolens, près de la place du champ de foire, s'élève un des derniers vestiges en France issu de l'ordre des hospitaliers du Saint-Esprit, la chapelle de la commanderie. Etabli au XIIIe siècle, l'hôpital de Confolens fut vendu comme bien public au XVIIIe siècle. Ensuite, l'ancienne chapelle servit à tout (grange, garage, etc.) sauf au culte. Aujourd'hui propriété de la commune, elle est inscrite à l'inventaire des Monuments historiques.

EGLISE SAINT-MAXIME
Rue Maquis-Foch
Une première église est mentionnée en 990 comme dépendance de l'abbaye de Charroux. Au cours du XIIe siècle, elle devient une dépendance de l'abbaye de Lesterps. Il ne reste pas de trace de ce premier édifice. L'actuelle église pourrait dater du XIIIe siècle et a fait l'objet de nombreux remaniements dont, au XIXe siècle, l'ajout d'éléments néogothiques et la construction d'un nouveau clocher.

MAISON DU DUC D'EPERNON
Rue du Soleil
Cette maison typique du XVe siècle à pans de bois et colombages s'illustre par sa façade avec poutres et sculptures ainsi que par son escalier à vis. Cette demeure aurait été le lieu de rassemblement des conspirateurs de la fuite de Marie de Médicis en 1619, organisée par le duc d'Epernon.

Confolens

Saint-Germain-De-Confolens


CHÂTEAU DE SAINT-GERMAIN-DECONFOLENS Il ne reste que peu de choses de ce château qui connut, entre le XIIe et le XVIe siècle, de nombreuses transformations. Les deux énormes tours que l'on aperçoit du village sont encore reliées entre elles par les vestiges d'un corps de bâtiment. Sur place, on peut pénétrer dans la cour intérieure pour contempler le donjon. Ces ruines, parfaitement restaurées, sont classées aux Monuments historiques. Elles offrent une superbe vue sur la Vienne en contrebas.

Lussac-Les-Châteaux

Entre Montmorillon et Poitiers, Lussac devrait son nom à Lucius, son ancien propriétaire Romain. C'est une terre d'archéologie très renommée. Pas moins de douze sites fouillés depuis 1836 témoignent de l'occupation du territoire depuis la préhistoire. Les principaux sites sont la grotte de La Marche, découverte en 1937, et la grotte des Fadets, découverte en 1865. Le musée de la Préhistoire y organise régulièrement des visites.

MUSÉE DE LA PRÉHISTOIRE
La Sabline
21, route de Montmorillon
Tel : 05 49 83 39 80
www.lasabline.fr
Ouvert toute l'année. Le jeudi, le vendredi et le dimanche de 14h à 17h. Basse saison : le mercredi et le samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h. Haute saison : du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h. Toute l'année, sur réservation pour groupes. Gratuit jusqu'à 18 ans. Adulte : 3 €. Groupe (10 personnes) : 1,50 €. Accueil enfants. Visite guidée (adulte : 5 €, enfant : 2,50 €). Créé en mai 2010, le musée de Préhistoire présente le très riche patrimoine archéologique et préhistorique de Lussac-les-Châteaux. L'équipe du musée propose, du jeudi au samedi pendant l'été, des visites commentées du musée de de la Préhistoire ainsi que des deux grottes avoisinantes : celle de la Marche et celle des Fadets. Ces visites partent à 15h du musée.

Civaux

LA PLANÈTE DES CROCODILES
Route du Fond-d'Orveau
Tel : 05 49 91 80 00
www.planete-crocodiles.com
Ouvert toute l'année. Basse saison : tous les jours de 10h à 18h. Haute saison : tous les jours et les jours fériés de 10h à 19h. Nourrissage des crocodiles à 12h, 15h, 16h et 17h. Gratuit jusqu'à 5 ans. Adulte : 12 €. Enfant (de 5 à 12 ans) : 8 €. Groupe (20 personnes) : 9 €. Pour 2 € de plus, vous bénéficiez d'une entrée à l'île aux serpents de la Trimouille. Chèque Vacances. Visite guidée (sur réservation, 11,50 €, 1h30). Restauration. Boutique. Construite sous un dôme abritant une immense serre tropicale, la Planète des Crocodiles permet de découvrir huit espèces de crocodiles et d'alligators issus de plusieurs régions du monde. Chaque bassin a été aménagé en fonction de l'environnement d'origine des sauriens présentés.

Chauvigny

La pierre calcaire de Chauvigny, au grain fin et régulier, est plébiscitée depuis longtemps, et ce bien au-delà des limites de la région. Le musée du Louvre, l'opéra Garnier ou encore les pieds de la tour Eiffel sont en tout ou partie constitués de ce matériau. Cette petite ville d'Art et d'Histoire, a vu pas moins de cinq châteaux forts s'élever sur son promontoire rocheux et dominer la Vienne. Certains ayant subi les outrages de diverses batailles, ce sont surtout des pans de forteresse d'un autre âge que vous apercevrez de loin. Allez au Donjon de Gouzy et prenez le temps de flâner autour des trésors romans des environs, comme la collégiale Saint-Pierre du XIIe siècle, l'église Notre-Dame ou l'église Saint-Pierreles- Eglises, aux magnifiques peintures carolingiennes.

LES GEANTS DU CIEL
23, rue des Puys
Tel : 05 49 46 47 48
Fax : 05 49 44 10 45
www.geantsduciel.com
Ouvert du 13 avril au 19 septembre. Basse saison : ouvert tous les jours de 14h à 18h. Haute saison : tous les jours de 14h à 19h. D u 22 juillet au 25 août ouvert également le matin de 10h30 à 12h30. En septembre fermeture à 17h. Gratuit jusqu'à 4 ans. Adulte : 11 € (8 € sans spectacle). Enfant (de 4 à 12 ans) : 7 € (5,50 € sans spectacle). Accueil enfants. Visite guidée. Au coeur du château des Evèques, surplombant la ville de Chauvigny de toute sa splendeur, l'amphithéâtre à ciel ouvert est le lieu d'étranges ballets aériens des plus époustouflants. En ces lieux riches d'histoire, venez admirer le merveilleux travail de Vol en Scène qui a concocté pour vous un incroyable spectacle de vols d'oiseaux. Les vedettes de ce spectacle haut en couleurs sont, outre les aigles et les vautours : la cigogne, les aras, le hibou grand duc et le marabout.

Saint-Savin

ABBAYE DE SAINT-SAVIN-SUR-GARTEMPE
26, place de la Libération
Tel : 05 49 84 30 00
www.abbaye-saint-savin.fr
Fermé en janvier. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h ; le dimanche de 14h à 17h. Basse saison : du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h. Haute saison : tous les jours de 10h à 19h. Gratuit jusqu'à 12 ans. Adulte : 6 €. Tarif réduit : 4,50 €. Visite guidée (45 minutes. Plein tarif : 6,50 €, tarif réduit : 5 € ; gratuit jusqu'à 12 ans). Cette abbaye, fondée au IXe siècle, est classées au Patrimoine mondial par l'Unesco pour ses peintures romanes remarquablement bien conservées. L'ensemble du site comprend une église abbatiale (XIe), un bâtiment conventuel (XVIIe), un jardin terrasse et un logis abbatial (XVIIe). Les peintures murales des XIIe et XIIIe siècles qui ont fait la célébrité du lieu se situent dans la nef. Elles représentent des scènes de l'Ancien Testament.

Antigny

CHATEAU DE BOIS-MORAND
Tel : 05 49 48 49 05
Bien que daté du XVe siècle, cette magnifique demeure privée a été modifiée dans un style néogothique au XIXe siècle. Entouré de jardins à la française, le château possède des communs du XVIIIe siècle, et un oratoire orné de magnifiques peintures de la fin du XVe siècle. Ces décors peints font partie de la Trilogie de la Gartempe. Le château était en vente fin 2011.