Accueil > Les avantages > Balade moto > L'Oise à moto
Les avantages

Balade moto - L'Oise à moto

/Retour à la liste des balades

L'Oise à moto

A partir de Paris, prendre l'A1 et sortir à Saint-Witz (sortie n° 7) qui est un des points d'accès au Parc régional Oise-Pays de France. A Ermenonville, prendre la direction de la Mer de Sable où vous bifurquerez sur la droite. Longer l'abbaye de Chaalis par les petites routes pour rejoindre Senlis, à voir pour son centreville ancien et sa cathédrale gothique. En chemin, vous passerez devant le château de Raray, qui fut un des lieux de tournage de " la Belle et la bête " de Jean Cocteau. Rejoindre ensuite Creil que vous traverserez rapidement pour gagner Melo, à partir d'où la route devient beaucoup plus agréable. Traversez la forêt de Hez-Froidemont avant d'atteindre les champs à l'est de Beauvais. Prenez le temps d'aller voir sa cathédrale. La boucle ouest du circuit vous ramène à Gisors, capitale du Vexin normand et ancienne ville médiévale enveloppée de la légende mystérieuse du trésor des Templiers. A partir de L'Isle-Adam, prévoyez du temps pour les nombreuses visites ou points d'arrêt qui ponctuent votre route et dont l'abbaye de Royaumont, fondée par Saint Louis, et le château de Chantilly sont les immanquables. A Coye-la-Ville, faites un détour par les étangs de Commelles avant de regagner Saint-Witz par la très jolie route boisée reliant Pontarme à Mortefontaine et qui contourne par le nord le Parc Astérix.

Ermenonville

Le nom d'Ermenonville est indissociable de Jean-Jacques Rousseau, qui fut inhumé, en 1778, dans le parc qui porte aujourd'hui son nom, avant que sa dépouille ne soit transférée au Panthéon. Ermenonville, c'est aussi un centre-ville agréable à voir, un château (transformé en hôtel) et, à trois 3 km de là, la mer de sable et l'abbaye de Chaalis.

LA MER DE SABLE
Tel : 03 44 54 00 96 / 0 825 25 20 60
www.merdesable.fr
A Ermenonville, prendre la direction de Senlis (RN330). Ouverture du 13 avril 2013 jusqu'au 29 septembre 2013. Basse saison : ouvert le mercredi, le samedi et le dimanche de 10h à 18h. Haute saison : tous les jours de 10h à 18h. Gratuit jusqu'à 3 ans. Adulte : 23,50 €. Enfant (de 3 à 11 ans) : 18,50 €. Réduction pour famille nombreuse, seniors, personne handicapée. Restauration. Boutique. Ce parc d'attractions créé par Jean Richard en 1963 et qui a fait peau neuve en 2007 reste très apprécié par les familles. Les attractions se répartissent en trois univers : Les Portes du Désert, La Jungle et Le Temps des Pionniers. Sans oublier les spectacles équestres avec cascadeurs cow-boys et indiens, un grand classique de la Mer de Sable. Au total 26 attractions et 3 grands spectacles.

PARC JEAN-JACQUES-ROUSSEAU
Rue René-de-Girardin
Tel : 03 44 10 45 75
Ouvert toute l'année. Du lundi au vendredi de 10h à 18h30 ; le week-end de 10h à 19h. Adulte : 2 €. Enfant : 1 €. Spectacle 5 €. Dans un domaine marécageux, le marquis René de Girardin fit aménager, à partir de 1765, un parc qui allait s'imposer comme l'oeuvre de sa vie. Traité en jardin anglais, le parc s'orna d'une cinquantaine de petits monuments portant le même nom que certaines des oeuvres de son ami, l'écrivain Jean-Jacques Rousseau. Les travaux durèrent dix ans et s'achevèrent en 1775. Trois ans plus tard, à l'invitation du marquis, Jean-Jacques Rousseau vint s'installer à Ermenonville. A sa mort, il fut inhumé sur l'île des Peupliers, dans un tombeau dessiné par Hubert Robert, avant que ses cendres ne soient transférées au Panthéon en 1794.

Fontaine-Chaalis

ABBAYE ROYALE DE CHAALIS
Tel : 03 44 54 04 02
www.chaalis.fr
Ouvert toute l'année. Tous les jours de 10h à 18h. Gratuit jusqu'à 5 ans. Adulte : 3 €. Enfant : 2 €. Entrée avec musée de 5 € à 7 €. Boutique. L'abbaye royale cistercienne de Chaalis fut fondée en 1137, par le roi Louis VI le Gros, en souvenir de son cousin Charles Le Bon, assassiné à Bruges. Au XIIIe siècle, la seconde église abbatiale et la chapelle Sainte-Marie furent édifiées. Chaalis devient, au Moyen Age, une des plus grandes abbayes cisterciennes. Un superbe parc de trente hectares entoure l'abbaye. Il fut conçu par le cardinal d'Este, créateur des célèbres jardins de Tivoli.

Raray

CHÂTEAU DE RARAY
4, rue Nicolas-de-Lancy
www.golfraray.com
Tel : 03 44 54 70 61
Green-fees 2013 La Licorne 18 Trous semaine 59 € 18 Trous week-end 89 €. La porte du parc est surmontée d'une statue de Diane et la cour du château est encadrée par deux portiques représentant des scènes de chasse. Ces statues apparaissent dans " La Belle et la bête " de Jean Cocteau, que l'académicien tourna en partie ici en 1954. Le château, qui date du XVIIe, abrite à présent un luxueux hôtelrestaurant et un golf.

Cathédrale SenlisSenlis

Senlis fut occupée par les Romains vers l'an III, qui la renommèrent Augustomagus et la protégèrent d'une épaisse muraille. La ville fut ensuite évangélisée au milieu du IVe siècle.Au XIIe siècle, sa position entre Paris et les Flandres favorise son développement. Tous les rois de France, d'Hugues Capet (qui s'y fit proclamer roi) à Charles X y séjournèrent. En 1173, Louis VII accorde une charte communale à la ville. La cité continue de s'étendre. Un second rempart est édifié par Philippe Auguste pour protéger les faubourgs de la cité. Cette enceinte de près de 40?ha abritera ce qui s'impose aujourd'hui comme un prestigieux patrimoine : la cathédrale, l'abbaye Saint- Vincent et le prieuré Saint-Maurice, entre autres.

ABBAYE SAINT-VINCENT
30, rue de Meaux
Seuls le cloître et les jardins se visitent car le lycée accueille toujours des élèves. Les élèves du lycée privé Saint-Vincent ont bien de la chance car ils occupent cette abbaye qui date de 1060. Construite sur décision d'Anne de Kiev, épouse d'Henri Ier, sur l'emplacement d'une ancienne chapelle qui, déjà, portait le nom de ce diacre espagnol. Jusqu'à la Révolution, l'abbaye dépend de Sainte-Geneviève de Paris et abrite une communauté de moines Saint-Augustin. Le bâtiment est remanié aux XIIIe et XVIIe siècles. Après 1789, l'abbaye devient un bien public. Son utilisation, notamment comme usine de tissage, s'avère compliquée. En 1836, l'évêque de Beauvais achète Saint-Vincent et le transforme en internat pour garçons. Soixante ans plus tard, le diocèse confie l'établissement scolaire aux Pères Maristes. Durant la Grande Guerre, l'annexe de Saint-Vincent, appelée Saint-Louis, est transformée en hôpital militaire, elle sera occupée par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.

CATHÉDRALE NOTRE-DAME
Place Notre-Dame Ouvert tous les jours de 9h à 19h. Construite en 1150, Notre-Dame de Senlis est consacrée le 16 juin 1191. Ses dimensions relativement modestes se compensent par une impressionnante façade gothique flamboyant qui lui confère beaucoup de majesté. Le style gothique initial est " remanié " au XIIIe siècle, avec une modification du clocher sud et du transept. En 1504, un incendie ravage la charpente et entraîne l'effondrement des voûtes. Sa reconstruction sera l'occasion de surélever les parties hautes de la cathédrale, de doubler les bas-côtés de la nef puis de parer les façades latérales d'un splendide décor flamboyant. La Révolution épargnera en partie la cathédrale et l'édifice sera entièrement restauré au XXe siècle.

Beauvais

Moins courue que Chantilly ou Senlis, la préfecture de l'Oise n'en mérite pas moins le coup d'oeil pour sa cathédrale mais aussi son ancien palais épiscopal. On peut découvrir dans le centre-ville des maisons construites au XVIe siècle, rescapées des bombardements allemands de 1940, reconnaissables à leurs pans de bois et à leurs étages en encorbellement. Chaque année, en juin, Beauvais célèbre la victoire que lui offrit Jeanne Hachette, en 1472, lorsqu'elle prit la tête de la résistance face aux 80 000 hommes de Charles le Téméraire qui assiégeaient la ville.

ANCIEN PALAIS ? MUSÉE DÉPARTEMENTAL DE L'OISE
1, rue du Musée Tel : 03 44 10 40 50
www.oise.fr
Ouvert du mercredi au lundi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Gratuit. Boutique. On devra d'abord passer les deux énormes tours de garde du XIVe siècle avant de découvrir le palais du XIIe siècle, modifié à la Renaissance? et flanqué d'une muraille gallo-romaine. Un témoignage évident de la riche histoire de Beauvais, confirmé par la variété des collections du musée : archéologie, sculptures médiévales, peintures françaises du XVIe siècle au XXe siècle, céramiques, mobiliers. Le palais, avant de devenir musée, fut également palais de justice.

Cathédrale Saint PierreCATHÉDRALE SAINT-PIERRE
Rue Saint-Pierre Tel : 03 44 48 11 60
www.beauvais-cathedrale.fr
Basse saison : ouvert tous les jours de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30. Haute saison : tous les jours de 9h à 18h30. Boutique. Au XIIe siècle, Beauvais est au paroxysme de sa puissance. L'évêque Milan de Nanteuil, décide de construire la plus haute et vaste église du royaume et les travaux s'étalent de 1225 à 1272. Douze ans plus tard, une partie s'effondre. La reconstruction dure jusqu'au milieu du XIVe siècle mais s'arrêtent pendant la guerre de Cent Ans. De 1563 à 1569, au lieu de construire une nef pour consolider le monument, on érige à la croisée du transept une flèche de plus de 150 mètres de haut, qui s'écroule en 1573. Faute de fonds, la nef ne sera jamais réalisée. L'église fait près de 73 mètres de long et 47 mètres de haut, ses voûtes sont les plus hautes de l'histoire gothique, et son choeur le plus haut du monde.

Gisors

Gisors dispose d'un patrimoine bien conservé, tel son château, célèbre pour la légende des Templiers, mais aussi ses maisons médiévales à colombages ou l'église Saint-Gervais-Saint-Protais. Monet, Pissarro et Sisley ont trouvé ici l'inspiration, tout comme Picasso ou encore Dado, dont on peut admirer une fresque dans la chapelle de la Léproserie.

EGLISE SAINT-GERVAIS ? SAINT-PROTAIS
Rue Saint-Gervais
Tel : 02 32 55 59 36 (Service patrimoine)
Ouvert toute l'année. Visites guidées uniquement pour les groupes (se renseigner au service Patrimoine). Durée 1h. Tous les jours et les jours fériés de 9h à 18h. Gratuit. Visites guidées payantes pour les groupes. L'édifice remonte au XIIe siècle ? parties les plus anciennes ?, mais la quasi-totalité de l'édifice date des XVe et XVIe siècles. Le choeur gothique fut construit en 1249 et les chapelles ont été ajoutées entre 1498 et 1507. La façade ouest est, quant à elle, de style Renaissance.

L'isle-Adam

L'Isle-Adam a acquis au XIXe siècle une belle réputation de station touristique et balnéaire. Son charme attira de nombreuses personnalités comme Balzac, qui la désigna comme la matérialisation d'un paradis terrestre. Il est vrai que L'Isle-Adam séduit par la qualité de son patrimoine architectural, omniprésent des bords de l'Oise jusqu'au centre historique.

CHÂTEAU DE STORS
1, chemin de Stors
Tel : 01 34 08 53 21
Tel : 06 66 84 68 55
www.chateaudestors.com
Fermé de novembre à avril. Gratuit jusqu'à 15 ans. Adulte : 8 €. Visite guidée (à 15h30 le dimanche, de mai à octobre). Bien qu'une grande partie du côté droit ait été détruite lors d'un bombardement en 1944, le château de plaisance édifié au XVIIIe siècle a conservé le charme voulu par l'un de ses premiers propriétaires, le prince de Conti. En plus de ce bâtiment à l'architecture classique, la visite permet de de découvrir un jardin en terrasses agrémenté de deux pavillons chinois.

Asnières-sur-Oise

ABBAYE DE ROYAUMONT
Fondation Royaumont
Tel : 01 30 35 59 70
www.royaumont.com
Ouvert tous les jours de l'année de 10h à 18h (17h30 de novembre à février). Gratuit jusqu'à 7 ans. Adulte : 6,50 €. Tarif réduit : 5 €. Forfait famille (2 parents et leurs enfants) : 20 €. Visite guidée (sans supplément. Les samedis à 14h30, 15h30 et 16h30 et les dimanches et jours fériés à 11h45, 14h30, 15h45 et 17h, sauf de novembre à février 11h45, 14h30, 15h30, 16h30). Saint Louis fonde l'abbaye en 1228. Le dernier abbé s'y fait construire un magnifique palais abbatial qu'il n'habitera jamais car à son achèvement, en 1789, il aura pris la fuite. En détruisant l'église de Royaumont en 1792, la Révolution jette à terre un symbole de l'Ancien Régime. Un nouveau propriétaire récupére ses pierres pour faire construire dans le parc les habitations des ouvriers de la filature qu'il installe à Royaumont. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, des religieuses succèdent aux industriels. Passée au début du XXe siècle aux mains de la famille Gou?in, l'abbaye voit naître la Fondation Royaumont qui organise à présent diverses activités culturelles.

Chantilly

Au coeur d'un massif forestier de plus de 6 000 ha, Chantilly jouit d'une renommée mondiale. Au Moyen Age, sous l'impulsion des seigneurs de Senlis, un premier château est bâti. C'est à cet endroit que le connétable de Montmorency fera construire une splendide demeure au XVIe siècle. De 1660 à 1689, la ville s'étend. Le Pavillon de Manse sort de terre, tandis que Le Nôtre embellit le parc du château. L'industrie de la dentelle commence à se développer. Au XIXe siècle, Chantilly devient une ville de garnison, puis une cité industrielle grâce au succès de sa porcelaine. C'est à cette période que l'équitation fait son apparition (premières courses en 1833, pistes de l'hippodrome en 1846). Aujourd'hui, Chantilly est le premier centre d'entraînement de chevaux de courses en Europe. En centre-ville, faites un détour par l'église Notre-Dame, la porte Richard-Lenoir et l'hôtel de Condé.

Chateau de ChantillyCHÂTEAU DE CHANTILLY
Tel : 03 44 27 31 80
www.domainedechantilly.com
Ouvert toute l'année. Basse saison : du mercredi au lundi de 10h30 à 17h. Haute saison : tous les jours de 10h à 18h. Adulte : 14 € (château et parc). Enfant : 5,50 €. Passeport (château, parc, Grandes Ecuries et spectacle) : 21 €, enfant : 14 €. Visite guidée (audio-guides de 2 à 3 €). Restauration. Boutique. Le château, dont les premières fortifications remontent au Moyen Age, fut sans cesse agrandi et restauré par ses différents occupants, les Orgemonts, les Montmorency, les Condé et surtout le duc d'Aumale qui le dota d'inestimables collections d'oeuvres d'art réunies aujourd'hui au musée Condé, situé dans l'enceinte même. C'est après le Louvre, la plus grande collection de peintures anciennes avec près de 800 tableaux. Le Cabinet des Livres, l'une des bibliothèques les plus riches d'Europe, regroupe aussi quelque 13 000 volumes et manuscrits.

GRANDES ÉCURIES ? NOUVEAU MUSÉE DU CHEVAL
Tel : 03 44 27 31 80
www.domainedechantilly.com
Après de longs travaux de restauration, le nouveau Musée du Cheval ouvre ses portes le 16 juin 2013. Basse saison : ouvert du mercredi au lundi de 10h30 à 17h. Haute saison : tous les jours de 10h à 18h. Visite des Grandes Ecuries et animation 4€ et 2€ jusqu'au 15 juin, puis à partir du 16 juin 11€ et 4,50€ avec l'entrée au Nouveau Musée. Spectacle 21€ et 14€. Accueil enfants. Boutique. Animation. Considérées comme les plus belles du monde, les Grandes Ecuries sont un chef-d'oeuvre architectural du XVIIIe siècle. Elles furent construites par l'architecte Jean Aubert, à la demande de Louis-Henri de Bourbon, septième prince de Condé. Le musée accueille aujourd'hui une quarantaine de pensionnaires de différentes races dans les box et les stalles.

Coye-la-forêt

Couverte sur les deux tiers par des bois, la commune bénéficie d'un environnement privilégié. Dans le centre, découvrez deux lavoirs anciens qui bordent la Thève. Une visite des étangs de Commelle, ponctuée d'une halte au château de la Reine Blanche, s'impose ensuite.