Accueil > Les avantages > Balade moto > Le tour du Vercors à moto
Les avantages

Balade moto - Le tour du Vercors à moto

/Retour à la liste des balades

Le tour du Vercors à moto

Le Vercors est un voyage extraordinaire pour tous les motards amateurs de sensations fortes. Gigantesque massif calcaire qui se dresse en avant-poste des Alpes, on pourrait, de loin, résumer sa géographie à un simple plateau qui surplombe de plusieurs centaines de mètres les vallées environnantes. Sur la partie supérieure, la zone la plus au sud constitue la réserve naturelle des Hauts plateaux du Vercors. C'est là que se trouve le Grand Veymont, culminant à 2 341 m. Le massif du Vercors fut, au cours de la Seconde Guerre mondiale, un haut lieu de la Résistance française. Au départ de Die, célèbre pour ses vins issus des vignobles alentour, le tracé vous emmène rapidement au Col de Rousset. De là, il suffit de vous laisser porter par la route et la beauté des paysages pour rejoindre la partie est des gorges de la Bourne via Vassieux-en-Vercors et La Chapelle-en-Vercors. A partir de ce point, une très belle descente dans la vallée vous est proposée par la route des Ecouges (se renseigner préalablement sur les éventuelles fermetures). Une fois Rovon atteint, vous voilà prêt à faire une belle boucle parmi les champs de noyers des alentours de Vinay, véritable pays de la noix. De retour au plus près des contreforts du massif, vous découvrirez les petits villages qui en ceinturent la partie ouest et sud-ouest à partir de Saint-Jean-en-Royan et jusqu'à Beaufort-sur-Gervanne en suivant la D70. Cette dernière est un vrai régal pour les yeux. Les quelque 40 km qui vous permettront de rejoindre ensuite Die par les D172 et D129 devraient également vous donner beaucoup de plaisir. Attention toutefois aux véhicules qui pourraient surgir face à vous au détour des nombreux virages.

Die
Etablie au bord de la Drôme, Die et sa vallée sont dominées par le Glandasse, une colossale montagne qui délimite le sud du massif du Vercors (2 040 m). La ville, réputée pour les vins tirés de son vignoble, et en particulier la fameuse clairette de Die, tire également profit de la culture des plantes aromatiques (lavande, lavandin, sauge, etc.) et de l'élevage ovin. Le patrimoine bâti de la ville se limite essentiellement à sa cathédrale (XIe ? XIIe) et aux derniers vestiges de ses remparts d'origine romaine. Toutefois, l'ambiance des marchés provençaux et l'effervescence apportée par la transhumance, lors de la traversée de la ville par les troupeaux chaque dernière semaine de juin, donnent à Die un côté très agréable.

CAVE DE DIE JAILLANCE
Avenue de la Clairette
Tel : 04 75 22 30 15
www.jaillance.com
Ouvert tous les jours de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30. Du 14 Juillet au 15 Août de 9h à 19h. Visites guidées toute l'année (Gratuit jusqu'à 16 ans. Adulte : 3 E). Boutique. Animations culturelles. Vente en ligne. Un vin jaillissant naturellement de terre, à la manière d'une source vive qui a donné la vie à toute une région. Voici l'histoire de la clairette, bien avant que les Romains ne découvrent les saveurs de ce vin naturellement pétillant et rafraîchissant. Une légende qui nous est racontée à travers un parcours initiatique où tous les sens sont sollicités.

LE JARDIN DES DÉCOUVERTES - LA FERME AUX PAPILLONS

Route de Gap
Ferme aux papillons
Tel : 04 75 22 17 90
www.jardin-decouvertes.com
fermeauxpapillons@gmail.com
Ouvert du 1er mai au 13 septembre. Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 17h. En juillet et août de 10h à 18h. Gratuit jusqu'à 3 ans. Adulte : 7 E. Enfant (de 3 à 10 ans) : 4 E. Groupe (25 personnes) : 5 E (4 E enfant). Handicapés 6 E. Accueil enfants. Le Jardin des Découvertes vous invite en sa serre tropicale où vivent en liberté une multitude de papillons exotiques. On voit aussi leurs chenilles puisqu'ils sont élevés sur place et donc les plantes et fleurs qui constituent leur biotope naturel. Cette ferme d'élevage est un centre d'observation où vous rencontrez le papillon chouette, le transparent Greta Oto et bien d'autres encore. A certaines heures du jour, devant l'éclosoir, peut-être aurez-vous la chance d'assister à la naissance de l'imago devenu adulte.

VercorsCol de Rousset
Le col de Rousset, premier col notable de ce circuit se trouve à 1 254 m d'altitude.

Vassieux-en-Vercors
Vassieux-en-Vercors, qui rassemble aujourd'hui 350 habitants, a profondément été marqué lors de la Seconde Guerre mondiale par le massacre d'une partie de sa population et de nombreux résistants, au cours d'exactions menées par l'occupant allemand entre le 21 juillet et le 3 août 1944. Situé à l'entrée du village et au carrefour qui mène au Mémorial de la Résistance, la nécropole de la Résistance est un lieu de mémoire et de recueillement où brûle la flamme du souvenir. Elle rassemble 187 tombes matérialisées par des croix de ciment peintes en blanc.

MUSÉE DE LA RÉSISTANCE

Rue Fourna
Tel : 04 75 48 28 46
musee-resistance-vassieux@ladrome.fr
Ouvert toute l'année. En juillet-août, tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Horaires réduits le reste de l'année. Adulte 3 E, jeune et étudiant 2 E, tarif réduit 2 E.
Le musée départemental de la Résistance du Vercors a été créé en 1973 par un ancien maquisard, avant d'être repris en 1999 par le Département de la Drôme. Entièrement rénové en 2010, son parcours muséographique présente l'histoire de la résistance dans la région, les témoignages du fondateur (Joseph La Picirella), des expositions permanentes et temporaires et de nombreux supports interactifs.

NÉCROPOLE DE LA RÉSISTANCE

A l'angle des D76 et D178
Ouvert toute l'année. Accès libre.
Situé au nord du village de Vassieux-en-Vercors et au carrefour qui mène au Mémorial de la Résistance, cette nécropole est là pour rappeler au présent l'histoire glorieuse des combattants de la liberté. Elle rassemble 187 tombes matérialisées par des croix de ciment peintes en blanc.

Col de la Chau
Le col de la Chau (ou col de Lachau) culmine à 1 337 m d'altitude. On y trouve le Mémorial de la Résistance en Vercors, haut lieu du souvenir des combats qui ravagèrent la région pendant la Seconde Guerre mondiale.

MÉMORIAL DE LA RÉSISTANCE EN VERCORS
Col de la Chau
VASSIEUX-EN-VERCORS
Tel : 04 75 48 26 00
www.memorial-vercors.fr
info@memorial-vercors.fr
Fermé de mi-novembre au début des vacances d'hiver. De novembre à mars : ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 17h. En avril et octobre : tous les jours de 12h à 17h (semaine), de 10h à 17h (week-end et jours fériés). En mai et juin : tous les jours de 12h à 18h (semaine), de 10h à 18h (w-e et jours fériés). De juillet à septembre : tous les jours de 10h à 18h. Gratuit jusqu'à 7 ans. Adulte : 6 E. Tarifs réduits : 5 E. Forfait famille : 15,30 E. Visite guidée (sur réservation).
A 4 km de Vassieux, en surplomb du champ de bataille du même nom et à l'orée de la forêt de Lente, ce mémorial est l'étape centrale d'un parcours qui invite le visiteur à découvrir les lieux où se sont déroulés les événements tragiques du Vercors, durant l'été 1944. Le parcours muséographique retrace l'histoire des résistants, le quotidien des maquisards, les événements historiques, les stratégies, les idéologies.

Col de Carri
Le col de Carri se trouve à 1 215 m d'altitude.

La Chapelle-en-Vercors
Sa situation géographique, au centre du massif du Vercors, à 900 m d'altitude, en a fait un carrefour historique puis touristique important. Avec près de 700 habitants, il s'agit du village le plus peuplé de la Communauté des communes du Vercors (La Chapelle-en-Vercors, Saint-Agnan-en-Vercors, Saint-Julien-en-Vercors, Saint-Martin-en-Vercors, Vassieux-en-Vercors).

Saint Julien en Vercors
Saint-Julien en Vercors est un petit village de 200 habitants situé au nord du plateau du Vercors, entre les Grands Goulets et les gorges de la Bourne.

Col de Romeyère
Le col de Romeyère se trouve à 1074 m d'altitude. Il assure la liaison entre le nord du plateau et la vallée en suivant la route des Ecouges (D35).

Saint-Gervais
Saint-Gervais est un petit village situé à 200 m d'altitude dans la vallée de l'Isère, au pied du massif du Vercors. Il se trouve à l'extrémité nord de la très jolie et trop méconnue route des Ecougères qui relie le plateau au village via le col de Romeyère (1 074 m).

Vinay
Au pied du Vercors, les plaines et les plateaux de Vinay abritent pas moins de 7 000 ha de noyers. Le Grand Séchoir est sans nul doute l'endroit à visiter pour tout connaitre de la noix de Grenoble.

LE GRAND SÉCHOIR
705, route de Grenoble
Tel : 04 76 36 36 10
www.legrandsechoir.fr ? info@legrandsechoir.fr
Ouvert du 1er avril au 31 octobre, tous les jours sauf lundi de 10h à 18h. Du 1er novembre au 31 mars, tous les jours sauf lundi de 14h à 17h30. Fermé en janvier. Ouvert toute l'année pour les groupes sur réservation. Gratuit jusqu'à 10 ans. Adulte : 4,50 E. Réduit : 3,50 E (10-18 ans, étudiant, lycéen, RSA, demandeur d'emploi, famille nombreuse Tel : invalidité).
Entre les montagnes du Vercors et les plaines verdoyantes de l'Isère, au milieu de paysages admirables, une visite s'impose au Grand Séchoir pour découvrir tous les secrets de la noix : ses origines et ses particularités, son histoire et l'évolution de sa production (la nuciculture). Des expositions temporaires, des animations, des ateliers et un espace dégustation complètent l'attrait de la visite.

Saint-Marcellin
La ville de Saint-Marcellin, dont le nom ne peut manquer d'évoquer un délicieux fromage, est riche d'un passé historique dont témoignent encore aujourd'hui de nombreux vestiges. Siège du conseil delphinal au temps du dauphin Humbert II, Saint-Marcellin se dote, à cette même époque, d'une enceinte fortifiée. La ville devient, à partir du XVIIe siècle et jusqu'à la Révolution, un centre religieux important.

Beauvoir-en-Royans

COUVENT DES CARMES
Le Château
Tel : 04 76 38 01 01
www.couventdescarmes.com
Fermé du 1er novembre au 30 mars. Ouvert tous les jours de 10h à 18h. Ouvert en hiver, pour les groupes et les événements sur réservation. Adulte : 5,50 E. Enfant : 3 E. Familles (2 adultes et 2 enfants) : 14,20 E. Tarif réduit : 4,50 E.
Résidence des Dauphins, le Couvent des Carmes a été construit sur le site de l'ancien château de Beauvoir. Après une superbe restauration, on peut y découvrir aujourd'hui un contenu varié de grande qualité pour aller à la découverte de l'histoire des Dauphins de France et les origines du Dauphiné et d'un passionnant Musée de la flore du Vercors. Le Musée des Dauphins de France relate, à travers une visite interactive, une époque médiévale toujours méconnue.

Pont de RoyansPont-en-Royan
C'est le souffle coupé que l'on découvre le site incroyable de Pont-en-Royans avec ses maisons suspendues au-dessus des eaux tumultueuses de la Bourne. Ce site, qui avait déjà en son temps émerveillé Stendhal, a été inscrit aux Monuments historiques. On visite également les ruelles du village médiéval.

MUSÉE DE L'EAU
Place du Breuil
Tel : 04 76 36 15 53
www.musee-eau.com ? infos@musee-eau.com
Ouvert toute l'année. D'octobre à fin mars de 10h à 19h (en semaine et hors vacances scolaires, ouverture uniquement de 14h à 19h). Avril, mai, juin et septembre de 10h à 19h30. Juillet et août de 10h à 20h. Gratuit jusqu'à 5 ans. Adulte : 6,70 E (réduit 5,70 E). Enfant (de 5 à 14 ans) : 4,30 E. Famille (2 adultes et 2 enfants) : 17,90 E. Label Tourisme Tel : Handicap. Visite guidée. Animations.
Bien plus qu'un musée, ce lieu est un complexe audacieux, mêlant jeux et enjeux, sciences et poésie pour mieux découvrir l'eau. Un lieu contemporain réalisé dans un site grandiose qui tranche, sans choquer, par son modernisme avec les vieilles maisons perchées. On entre dans cet univers par un énorme tuyau, comme une goutte d'eau, et l'on se laisse glisser d'activités interactives en salles de présentation. Ce musée fait partie d'un complexe qui abrite également, et entre autres, un hôtel de 31 chambres et un restaurant servant des spécialités régionales.

Saint-Jean-en-Royans
Situé au débouché des chemins muletiers de la forêt de Lente, au coeur d'une région rurale où la culture du noyer occupe une large place, Saint-Jean-de-Royans se spécialisa très tôt dans le travail du bois. L'activité des nombreuses scieries qui s'y implantèrent fut rapidement concurrencée par celles liées aux industries de la laine et de la fabrication de papier. Si Saint-Jean-de-Royans produisit durant des siècles des draps réputés, du papier et de la soie tissée, le bourg est devenu aujourd'hui un lieu privilégié pour le départ d'excursions à travers le Royans et le massif du Vercors. C'est de là que naît la vertigineuse route de Combe-Laval.

Beaufort-sur-Gervanne
En surplomb de la rivière Gervanne, Beaufort-sur-Gervanne est un joli village bordé de terrasses alluviales quadrillées de cultures et dont les coteaux alignent les vignobles.