prevention

Wheel Secure, le produit anti-crevaison préventif

L’ADN de Club 14 est de faciliter la pratique des deux-roues motorisés dans des conditions optimales de sécurité. C’est dans la continuité de cette démarche préventive qu’a été créé le MotoLab Club 14, qui a notamment réuni des innovateurs de la sécurité deux-roues sur le dernier Salon du 2 roues de Lyon. Parmi ces starts-up, Wheel Secure propose un produit anti-crevaison préventif, auto-obturant et permanent. Vincent Paolini, associé en charge de la communication, nous expose ce projet plus en détails.

•  Bonjour Vincent, merci d’avoir accepté cette interview. Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Originaire de province, je suis aujourd’hui cadre urbain parisien, dirigeant d’une agence de publicité.
Mon rapport avec l’univers des deux-roues est une longue histoire qui commence par un stage étudiant aux USA et la découverte des Harley Davidson et du monde du custom. Au début des années 90, il n’y en avait pas tant que cela en France. J’en ai donc exporté une petite dizaine pour financer mon voyage. Depuis, j’ai gardé un goût immodéré du cruising et des chromes. Un faible pour les courbes plus que la performance. Je suis un conducteur qui prend le temps de respirer l’odeur des bois quand j’en traverse… Aujourd’hui motard du dimanche, j’ai quand même 5 deux-roues majoritairement des anciennes, contrairement à mon associé Zoran qui est amateur de grosses cylindrées.

 

 

•  Comment est né ce projet de création du produit anti-crevaison préventif ?

En plus d’être motard, Zoran conduit une très jolie voiture de sport italienne… et Zoran est de Macédoine. Paris / Skopje est un long trajet où l’on traverse des pays où il est mieux de ne pas crever. Zoran a donc cherché une solution pour ne pas avoir à subir cela. Une solution qui n’existait pas pour un véhicule qui roule vite… et c’était le début de l’histoire !

 

 

•  Quels défis avez-vous dû relever pour y parvenir ?

Ils sont tellement nombreux. C’est d’abord une histoire d’entreprise, avec tout ce que cela comporte d’aléas. Le plus gros défi - et c’est encore le cas aujourd’hui - c’est de faire comprendre au consommateur que ce produit n’est pas un « bidule gadget magique » mais bien une vraie avancée technologique qui sauve des vies et élimine des galères au quotidien sans être coûteux pour l’utilisateur final.
Le deuxième gros défi c’est de convaincre les professionnels distributeurs/ installateurs qu’ils ne vont pas perdre leurs clients parce qu’il y aura moins de crevaisons, mais qu’ils vont bien remplacer un chiffre d’affaire par un autre, tout en renforçant le capital confiance qu’ils auront avec leur client. Le marché du pneu étant un produit d’appel, notre prestation constitue une marge additionnelle intelligente au moment de changer ses pneus. Tout le monde s’y retrouve, c’est du WIN-WIN pour le client et pour notre installateur.
Notre dernier défi du moment, et on en est fier, est d’avoir rapatrié la production en France pour faire du made in France. Mais des défis, on sait qu’il y en aura d’autres… nous en sommes au début de l’aventure.

 

 

•  Quelles sont les spécificités de ce produit ?

C’est un PRÉVENTIF anti-crevaison HAUTE VITESSE qui :
- Répare toute crevaison sur la bande de roulement de moins de 6 millimètres
- Protège du sous gonflage en rendant les pneus moins poreux
- Ne crée pas de balourds ni de modification de conduite pour le motard
- Est démocratique : nous n’avons pas voulu d’un produit cher afin que la sécurité ne soit pas une option
Le produit s’adresse à tout véhicule roulant à plus de 80 km/h (motos, quad, voitures, camions), au particulier comme au professionnel ; aux scootéristes urbains comme aux gros rouleurs en gros cubes.


 

•  Comment fonctionne-t-il ?

Un professionnel injecte le produit par la valve selon une grille de quantité qui lui est donnée. Le produit vient s’installer par force centrifuge sur la bande de roulement des pneus. Comme il est thixotropique (comme le miel) il ne bougera plus de la bande de roulement, sans jamais toucher les jantes. A chaque crevaison, avec le retrait de l’objet perforant, la pression de l’air va propulser le produit dans le trou qui va l’auto-obturer par vulcanisation.
Ce produit est vendu uniquement au travers de professionnels formés. Pour les motos, le prix conseillé de revente est de 29.90 euros pour les 2 pneus. Certains le revendent un peu plus cher.
 

•  Quelles sont vos ambitions et objectifs à propos de ce produit ? En France ? A l’International ?

L’histoire reste à être écrite, mais dans un monde idéal, un anti-crevaison préventif devrait être obligatoire comme un gilet jaune dans une voiture. Se pose le problème de convaincre les politiques…
Pour l’international, nous sommes sollicités par différents candidats à la distribution : Italie, Belgique, Espagne, Afrique francophone. Affaires à suivre !

 

Merci !

Merci pour l’interview, c’est toujours un plaisir de parler de nous. Et merci à Club 14 de nous mettre en lumière auprès de ses adhérents.

 

www.wheelsecure.com #wheelsecure
Contact : zoran@wheelsecure.com 

 

A lire aussi