Saint-Germain-en-Laye et les Yvelines

Distance154.6 km

Temps03h09

Saint-Germain-en-Laye et Marly-le-Roi figurent parmi les nombreuses villes royales de la région Ile-de-France. Avec ce circuit qui frôle Rambouillet et Versailles (2 autres villes royales), Dreux et passe par Anet, le nombre de monuments de renom à visiter devrait vous assurer de belles visites, et peut-être vous inciter à répartir sur deux jours votre périple. Il n’en reste pas moins que pour ceux qui cherchent avant tout le plaisir de la route, ce circuit peut parfaitement être parcouru dans la journée à condition de sélectionner précisément ses points d’arrêt et en minimisant les visites. Au départ de Rambouillet, la route par Maisons-Laffitte jusqu’à Poissy se fera rapidement par de grands secteurs boisés. Les choses deviendront plus intéressantes (désenclavement des zones urbanisées oblige) une fois l’A13 et Orgeval traversés. Après un passage par Thoiry (dont la réserve africaine ne peut pas être visitée en moto), la route vous emmènera à travers champs dans le département de l’Eure. A partir d’Ivry-la-Bataille, vous suivrez la rivière jusqu’à Nogent-le-Roi. Après Epernon, le circuit traverse la forêt de Rambouillet jusqu’à Montfort-L’Amaury, puis vous ramène tranquillement via Marly-le-Roi à votre point de départ avec une circulation qui s’intensifiera immanquablement, mais dans un décor agréable du fait des banlieues cossues traversées.

Les étapes de la balade

01/07

}

De Saint-Germain-en-Laye à Maisons-Laffitte

7.9 kilomètres en 17 minutes.

Le site fut d’abord peuplé par les Gallo-Romains. A la fin du Xe siècle, Robert le Pieux ordonna l’édification d’un monastère à l’emplacement de l’actuelle église Saint-Germain. En 1124, Louis VI le Gros y fait aménager une résidence royale. A partir de cette époque, la ville devient un lieu de villégiature pour les monarques de France. En 1346, le Château-Vieux est détruit. Il sera rebâti sous le règne de Charles V. Quant au Château-Neuf, c’est à Henri II que l’on doit son existence. Au milieu du XVIe siècle, le château est agrandi par Henri IV : le Château Neuf était né. Louis XIV y né le 5 septembre 1638. Cependant, à la fin du XVIIe siècle, la royauté délaisse peu à peu Saint Germain au profit de Versailles. Durant la Révolution, le Château-Vieux est transformé en prison ; il faudra attendre la construction de la première ligne de chemin de fer Paris-Saint-Germain en 1837 pour que la ville renaisse. Napoléon III fera ouvrir le musée des Antiquités nationales en 1867. Aujourd’hui, Saint-Germain est une ville historique prospère aux rues animées, où cohabitent harmonieusement le présent et le passé.

02/07

}

De Maisons-Laffitte à Poissy

8.2 kilomètres en 16 minutes.

Maisons-Laffitte est connue pour être la cité du cheval, mais aussi pour son château du XVIIe siècle. La ville possède le plus grand hippodrome de la région parisienne, ainsi qu’un centre d’entraînement hippique de 130 ha (soit près d’un tiers de la superficie de Maisons-Laffitte) qui accueille quotidiennement près de 700 chevaux de course. Outre le château et avant de faire un tour sur le champ de courses, la maison de Luigi Castiglioni (1936-2003), peintre et affichiste célèbre, est à visiter.

A voir à faire :

Château de Maisons

03/07

}

De Poissy à Orgeval

7.1 kilomètres en 17 minutes.

C’est au XIe siècle que Robert II le Pieux fait ériger une église dédiée à sainte Marie. Cette église sera rebâtie au XIIe siècle pour devenir la collégiale Notre-Dame. Au fil des siècles, la ville prospéra grâce à son activité commerciale dont les deux pivots étaient le pont et le marché aux bestiaux (disparu en 1867). Au début du XXe siècle, de nouvelles entreprises s’établissent dans la ville, notamment celles issues de l’activité automobile comme Ford, Simca, Chrysler et Peugeot. Aujourd’hui, Poissy est l’un des pôles industriels des Yvelines, et une vaste partie de son territoire est occupé par ces lieux de production. A savoir qu’à Poissy, on distille la plus ancienne liqueur laïque française : le noyau de Poissy. Sa conception date de 1698. A voir : la collégiale Notre-Dame et la Villa Savoye, œuvre de Le Corbusier. Les visites aux usines PSA Peugeot se font sur demande exclusivement, directement ou via l’office de tourisme.

04/07

}

D’Orgeval à Anet

53.1 kilomètres en 49 minutes.

A partir d’Orgeval, roulez jusqu’au village de Thoiry, qui doit sa renommée internationale à sa réserve africaine créée en 1968 par le vicomte de La Panouse. Les animaux étant en liberté, une visite en moto est impossible. Quant au château, qui remonte au XVIe siècle, il se visite sur présentation du billet d’entrée au zoo… C’est à Thoiry qu’est enterré l’acteur Jean-Pierre Cassel (1932-2007).
Continuez votre parcours jusqu’à Ivry-la-Bataille, dont le nom de la ville fait référence aux guerres de religion et à la bataille que remporta Henri IV, le 14 mars 1590, sur les catholiques de La Ligue de Paris commandée par le duc de Mayenne. Aujourd’hui, cette petite ville est surtout connue pour les fouilles archéologiques, reprises en 2007, sur le château fort, dont les vestiges dominent la cité, et qui est une des plus anciennes forteresses normandes en pierre, construite au Xe siècle.

A voir à faire :

Zoo de Thoiry

05/07

}

D’Anet à Saint-Léger-en-Yvelines

33 kilomètres en 37 minutes.

Anet est principalement connue pour son château, œuvre de Philibert Delorme sous Henri II, qui abrite la Chapelle funéraire de Diane de Poitiers. Prévoyez un arrêt à Dreux (hors-circuit), qui devînt en 911 une cité frontière chargée de défendre la France contre les incursions normandes. Hugues Capet fit construire une forteresse. Démantelée par Henri IV, elle fut remplacée par une collégiale, puis, en 1816, par la chapelle royale Saint-Louis. Construit au XVIe, le beffroi, symbole des nouvelles libertés de la cité, est un magnifique mélange des styles gothique flamboyant et Renaissance. Si vous avez le temps, visitez ensuite le Musée des meules et pavés d’Epernon.

06/07

}

De Saint-Léger-en-Yvelines à Plaisir

25.9 kilomètres en 25 minutes.

Au départ de Saint-Léger-en-Yvelines, Dirigez-vous jusqu’à Montfort-l’Amaury, ville est très agréable à visiter avec ses petites ruelles et de ses maisons à colombages. Son château fort qui fut érigé ici en 996 a été détruit au cours de la guerre de Cent Ans. Il ne reste des fortifications de la ville que les ruines du donjon du château, appelé tour Anne-de-Bretagne, et quelques vestiges des remparts construits par Amaury Ier, aux Xie et XIIe siècles. Vous passerez ensuite par Elancourt, qui, outre son parc La France miniature, abrite une commanderie des Templiers et de l’Ordre de Malte du XIIe siècle.

07/07

}

De Plaisir à Saint-Germain-en-Laye

19.4 kilomètres en 28 minutes.

Après avoir visité le Château de Plaisir et son Parc, vous pourrez marquer un arrêt à Marly-le-Roi (hors-circuit). C’est sur cette colline que Louis XIV fit construire un château et un parc plus intimes que Versailles. Début XIXe, les artistes, peintres, écrivains et impressionnistes viennent s’installer dans cette bourgade paisible. Abandonné à la Révolution, le château est détruit au XIXe siècle. En 1932, le parc est classé Monument historique et le domaine devient une propriété présidentielle. La dernière étape de votre parcours inclue le Port-Marly, qui se situe en contrebas de Marly-le-Roi, en bordure de Seine. On peut y visiter la maison d’Alexandre Dumas. (ou château de Monte-Cristo).

Vous avez aimez cette balade ?
Soyez le premier à donner votre avis

DONNEZ VOTRE AVIS

Laisser un commentaire

J’accepte que ces informations soient utilisées pour commenter cette balade

J’accepte de recevoir sur mon adresse mail des newsletters de Club14

Envoyer mon commentaire

Nos autres Balades à moto autour de Paris

toutes les balades moto

Virée dans l'Oise à moto

Distance248 km

Temps04h34

De la Vallée de Chevreuse au Gâtinais

Distance293 km

Temps06h11

Saint-Germain-en-Laye et les Yvelines

Distance154.6 km

Temps03h09

Le Gâtinais français et la Forêt de Fontainebleau

Distance116.3 km

Temps02h20