L'aubrac à moto

Distance308 km

Temps05h19

Cette balade à moto vous mènera à la rencontre des rivières et des lacs, qui nourrissent les paysages et les immenses prairies de l’Aubrac. Cet immense plateau est propice à la détente et à la contemplation. N’oubliez pas de déguster l’aligot dans un des burons de l’Aubrac !

Les étapes de la balade

01/09

}

De Rodez à Conques

38.2 kilomètres en 44 minutes.

Capitale des Ruthènes, Rodez occupe une butte étroite. Vous pouvez voir la maison canoniale, ancienne habitation destinée aux chanoines de la cathédrale, la tour Raynaldy, vestige des remparts de la ville, défendue, par trente tours de ce type. La partie galloromaine est restituée à travers le rempart de Ségodunum, le forum gallo-romain découvert sous la place Raynaldy et également l'amphithéâtre romain, daté du premier siècle et capable d'accueillir 15 000 spectateurs. Enfin, vous pouvez effectuer une visite guidée proposé par l'Office de tourisme en juillet et août afin de monter en haut du clocher et de découvrir l'histoire de la cathédrale de Rodez. Ce bâtiment grandiose fut construit au XIIIe siècle dans le style gothique dont les dimensions surprennent: 107 mètres de long et 36 mètres de large. La voûte en croisée d'ogives domine à 30 mètres.

02/09

}

De Conques à Entraygues-sur-Truyère

31.5 kilomètres en 39 minutes.

Conques est l'un des plus beaux villages de l'Aveyron, en tout cas le plus connu. L'évênement qui marqua un tournant dans la prospérité du lieu fut, en 866, la translation furtive des reliques de sainte Foy, martyre d'Agen, suppliciée à 12 ans. La sainte et ses miracles guérit les aveugles et assure la réputation du village, qui devint une étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Aujourd'hui, joyau du village, l'abbaye de Conques vaut le détour. Situé à côté de celle-ci, visiter le cloître et le trésor de Sainte-Foy où vous trouverez des chefs-d'oeuvre d'or, d'argent ou d'albâtre rehaussés par des émaux.

03/09

}

De Entraygues-sur-Truyère à Mur-de-Barrez

30.2 kilomètres en 32 minutes.

Pour découvrir ce village situé au confluent du Lot et de la Truyère, il faut quitter la rue du Tour-de-Ville, qui est très passante et sans grande originalité, pour se faufiler dans les rues de la vieille ville. Admirer les vestiges de ce village dont la création remonte au XIIIe siècle, lorsque Henri II, comte de Rodez, décide d'y faire bâtir un château, qui servirait à contrôler le trafic fluvial. Ainsi, la rue Basse, le passage de l'Eglise, l'impasse de l'Horloge ou encore la place de l'église ont conservé une atmosphère médiévale, avec notamment de nombreux passages sous les maisons. La ville a été fortifiée en 1357, et du chemin de ronde subsistent quelques traces dans ce qui est devenu la rue de l'Horloge.

A voir à faire :

La vieille ville

04/09

}

De Mur-de-Barrez à Laguiole

44.4 kilomètres en 50 minutes.

Ancienne place forte du comté du Carladez, Mur-de-Barrez conserve des témoignages architecturaux de son riche passé. La porte de Monaco, emblème de la cité, les vieilles maisons de basalte noir, l'église Saint-Thomas-de-Canterbury, la maison consulaire se dévoileront à vous au gré de votre promenade. Ne manquez pas également de faire un petit tour dans le charmant jardin de Marie, un jardin public d'inspiration médiévale, qui offre une jolie vue sur le paysage alentour.

05/09

}

De Laguiole à Espalion

23.5 kilomètres en 22 minutes.

Laguiole était une toute petite chapelle mais le village s'est bien développé depuis, autour de la fabrication du célèbre couteau. En 1829, un forgeron de Laguiole, s'inspire du capuchadou des paysans de l'Aubrac et de la navaja rapportée de Catalogne par les travailleurs saisonniers. Il se sert des cornes des boeufs pour le manche et utilise un ressort pour plier la lame. Un poinçon et un tire-bouchon seront ajoutés par la suite, pour répondre à la demande. A la sortie du village en direction d'Aubrac, vous pouvez visiter cette manufacture qui produit plus de 200 000 couteaux par an. La visite se déroule dans les ateliers et la forge, qui permet de voir comment des blocs de métal, de la corne et du bois sont transformés. Les différentes pièces finissent entre les mains d'un ouvrier qui prend en charge le montage total du couteau. Le laguiole devient alors l'outil indispensable des Aveyronnais.

A voir à faire :

La forge de Laguiole

06/09

}

De Espalion à Saint-Côme-d'Olt

4.9 kilomètres en 07 minutes.

Espalion a été une étape importante sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. En effet, les pèlerins empruntaient ce Pont-Vieux, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. La cité représentait aussi un point stratégique, car ce pont du XIe siècle était un des rares passages possibles sur le Lot et l'on percevait un droit de péage pour son franchissement, notamment en période de transhumance.
 

A voir à faire :

Le Pont-Vieux d'Espalion

07/09

}

De Saint-Côme-d'Olt à Aubrac

21.3 kilomètres en 20 minutes.

En amont d'Espalion, au bord du Lot, ce village fortifié possède le label de beau village de France. L'élément le plus remarquable au milieu de ces maisons aux toits de lauze est sans doute le clocher. Il couvre l'église en une curieuse vrille légèrement coudée. A voir également, l'enceinte, ses trois portes et les fossés comblés et transformés en boulevards.

08/09

}

De l'Aubrac à Marvejols

37.5 kilomètres en 41 minutes.

Un peu plus haut dans la montagne, se trouve le village d'Aubrac, vestige de l'ancienne dômerie, détruite à la Révolution. Fondé en 1120, ce havre de paix permettait aux pèlerins de se soigner et de se mettre à l'abri au cours de leurs périples vers Saint-Jacques-de- Compostelle. Ils venaient se rassembler ici les nuits de tourmente, grâce à la cloche des perdus. Aujourd'hui, Aubrac est resté un tout petit hameau, perdu à 1 300 mètres d'altitude au milieu de la nature. La maison de l'Aubrac vous offre un époustouflant documentaire sur l'Aubrac ou encore l'oportunité d'acheter une multitude de produits locaux. Dans sa partie restaurant, profitez des invitations gourmandes à prix malin tout en profitant d'une vue grandiose sur le Causse.

09/09

}

De Marvejols à Bozouls

76 kilomètres en 01 heure et 04 minutes.

La visite de la ville commence par le passage sous une des portes monumentales, dont la construction est à l'initiative d'Henri IV. Au sud, vous pouvez voir celle des Chanelles, au nord celle de Soubeyran et à l'est celle du Théron. A l'intérieur, les différents quartiers ont gardé leurs passages voûtés et leurs maisons à encorbellements. Sur la place Soubeyran et la place Cordeliers, découvrez deux oeuvres devenues des éléments touristiques majeurs: la statue d'Henri IV et la statue de la bête du Gevaudan.
Pour finir, faites une halte à Bozouls, pour découvrir son fameux trou, un canyon creusé par le Dourdou dans le plateau. Le vieux village a grandi jusqu'au bord de la falaise où sont aménagés des belvédères, près de la mairie. De là, regardez les quelques maisons venues se nicher au pied des parois abruptes qui sont pour certaines d'anciens moulins à eau. Au cours de la promenade dans ce canyon, vous rencontrez une magnifique cascade et la grotte des Anglais qui traverse le promontoire central.

Vous avez aimez cette balade ?
Soyez le premier à donner votre avis

DONNEZ VOTRE AVIS

Laisser un commentaire

J’accepte que ces informations soient utilisées pour commenter cette balade

J’accepte de recevoir sur mon adresse mail des newsletters de Club14

Envoyer mon commentaire

Nos autres Balades à moto dans le Sud-Ouest

toutes les balades moto

Plages et forêts landaises à moto

Distance244 km

Temps04h15

Virée de Pau à la frontière espagnole à moto

Distance296 km

Temps06h01

L'Armagnac à moto

Distance120 km

Temps02h03

L'ariège et le Pays Couserans à moto

Distance219 km

Temps04h36