D'Alès aux gorges du Tarn à moto

Distance292 km

Temps05h54

Les amoureux de virages et d'escarpements ne seront pas déçus par ce circuit qui, à partir d'Alès, leur permettra de rejoindre les gorges de la Dourbie puis les gorges du Tarn par un beau parcours sinueux et de continuer la balade par la Corniche des Cévennes. A proximité de Peyreleau, c'est Montpellier-le-Vieux qui vaut indubitablement le détour. En arrivant à Le Rozier, la Corniche du Causse Noir est un must. De belles étapes vous attendent avant Le col des Faisses où vous aurez une vue imprenable sur les Cévennes. Restez prudent sur cet itinéraire touristique très fréquenté, notamment en période estivale.

Les étapes de la balade

01/08

}

Alès à Anduze

15.7 kilomètres en 21 minutes.

Avec près de 40 000 habitants, Alès, deuxième ville du département derrière Nîmes, se veut être la grande capitale des Cévennes. On aime cette ville, bâtie entre les deux rives du Gardon, pour le charme de son vieux centre, ses rues piétonnes et son marché quotidien aux accents cévenols prononcés. La ville a gardé d'importantes traces de son histoire minière à laquelle s'associèrent de nombreuses autres grandes industries. 

02/08

}

De Anduze à Thoiras

8.7 kilomètres en 11 minutes.

Surnommée la Genève des Cévennes, Anduze se trouve au débouché de l'étroite porte des Cévennes et a gardé des traces de son histoire. On remonte jusqu'à la Préhistoire, avec les tombes mégalithiques, les menhirs et les dessins dans les grottes des alentours. Entre plaine et montagne, les touristes viennent musarder sur le marché ou acheter des poteries, les fameux vases d'Anduze fabriqués depuis le XVIIe siècle par la famille Boisset-d'Anduze.
 

03/08

}

De Thoiras à Saint-Hippolyte-du-Fort

19 kilomètres en 25 minutes.

Amoureux de nature, de moto, de silence, de vastes panorames, désireux de visiter un paysage d'exception à la découverte du terroir cévenol? Vous avez trouvé l'endroit idéal ! Thoiras est située dans les basses Cévennes au confluent de plusieurs cours d'eau. Ce réseau hydrographique détermine une série de crêtes assez pentues voire abruptes. 
 

04/08

}

De Saint-Hippolyte-du-Fort à Le Vigan

31.8 kilomètres en 35 minutes.

Saint-Hippolyte-du-Fort est une petite ville du Gard située sur le versant sud et traversée par le Vidourle. On y trouve un grand temple protestant, de style néoclassique. On peut également voir dans la ville un nombre impressionnant de fontaines anciennes et de cadrans solaires, ainsi que quelques belles façades des XVIIe et XVIIIe siècles. Les Casernes, construites sous Louis XIV pour ses troupes, accueillent le Musée de la Soie et l'office de tourisme. 

A voir à faire :

Musée de la Soie Ganges Le Vigan

05/08

}

De Le Vigan à Le Rozier

73.5 kilomètres en 01 heure et 33 minutes.

Cité millénaire et capitale des Cévennes méridionales, Le Vigan étale sa douceur de vivre au long des ruelles médiévales. On s'y promène avec plaisir, sur les traces des hommes célèbres qui y sont nés : le sergent Triaire, le chevalier d'Assas. L'histoire industrialo-culturelle de la petite ville est riche de l'épopée séricicole qui commence au XVIIe siècle jusqu'à la période contemporaine des collants Well. L'usine se visite d'ailleurs.

06/08

}

De Le Rozier à Quézac

52 kilomètres en 01 heure et 07 minutes.

Deux gorges, celle de Tarn et celle de Jonte aboutissent au Rozier. Les Romains y avaient déjà établi des ateliers de céramique. Le Rozier est le point de départ d'une belle randonnée vers le rocher de Capluc, qui porte les ruines d'un château et de vieilles maisons caussenardes. Par un escalier de pierre et des échelles de métal, les courageux peuvent atteindre le sommet qui porte une croix et d'où l'on embrasse un panorama extraordinaire sur la Lozère du Sud et ses beautés naturelles.

07/08

}

De Quézac à Saint-Jean-du-Gard

63.2 kilomètres en 01 heure et 08 minutes.

Quézac, petit village des gorges du Tarn de 350 habitants situé entre le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre, est connu pour la qualité de son eau gazeuse dont la source se trouve sur la commune. Il est d'ailleurs possible de visiter l'usine d'embouteillage. 

08/08

}

De Saint-Jean-du-Gard à Alès

27.7 kilomètres en 35 minutes.

Saint-Jean-du-Gard fut très influencée par le protestantisme et devint en 1683 un haut lieu de résistance des camisards. En 1703, le roi y fera élever de hautes fortifications pour empêcher ces mêmes camisards de communiquer avec la population. Saint-Jean-du-Gard connut une remarquable période de prospérité grâce à l'élevage du ver à soie. De nos jours, la ville de Saint-Jean-du-Gard vit principalement du tourisme. Parmi les choses à voir, on peut citer: la tour de l'Horloge, le pont sur le Gardon, ainsi que de nombreuses maisons de la Grand-Rue qui ont conservé leurs portes anciennes.

Vous avez aimez cette balade ?
Soyez le premier à donner votre avis

DONNEZ VOTRE AVIS

Laisser un commentaire

J’accepte que ces informations soient utilisées pour commenter cette balade

J’accepte de recevoir sur mon adresse mail des newsletters de Club14

Envoyer mon commentaire

Nos autres Balades à moto dans le Sud-Est

toutes les balades moto

D'Alès aux gorges du Tarn à moto

Distance292 km

Temps05h54

De la route de Napoléon à la vallée du Var à moto

Distance231 km

Temps04h44

Le Mont Pilat à moto

Distance140.5 km

Temps03h01

Les monts du Forez à moto

Distance358 km

Temps06h47